Le jeune matinal

Le jeune matinal est un moyen simple pour aider au nettoyage du corps et à la détoxination.

Il ne nécessite aucune préparation spéciale et est facile à faire. Sa pratique régulière, voire quotidienne, facilite l’élimination des toxines et peut aider à rester en forme et en santé.
Je ne connais encore personne qui ait expérimenté le jeune matinal et qui ne l’ait pas adopté, tellement le résultat est étonnant au niveau du bien-être retrouvé.


Et pour aller plus loin et bien comprendre les processus de détoxination, un peu de lecture du côté de l’hygiénisme :

detoxination-par-paliers La Détoxination par paliers : Prévention et Autoguérison sans violence
Désiré Mérien
jeune-par-paliers Jeûne et Santé. La méthode douce des Paliers
Désiré Mérien

Transcription de la vidéo :
Le jeune matinal vient de l’idée que la nuit est une période de réparation et que le matin, une période d’élimination. J’en ai déjà parlé dans une précédente vidéo.
Lorsque le corps se remet en route, que la circulation sanguine s’accélère que tout redémarre, il est alors intéressant d’avoir une pratique corporelle comme le yoga, le taï-chi ou bien d’aller courir et respirer, pour vraiment le réveiller.
Il est important également de boire, de l’eau, uniquement de l’eau. Pas besoin de café, de thé, de lait, de jus de fruits… Non juste de l’eau, la plus pure possible, qui aidera ce nettoyage Et s’il y a encore des choses qui traînent un peu dans l’estomac, dans l’intestin, cela va favoriser l’élimination. Cela ne videra pas l’intestin tout d’un coup mais aidera à un nettoyage déjà assez physique, assez grossier.
L’eau pure aidera également à un nettoyage et une élimination au niveau cellulaire. Elimination et digestion sont deux fonctions qui demandent énormément d’énergie à l’organisme et si l’on donne une digestion à faire à l’organisme alors la fonction élimination va s’arrêter.
Si la fonction élimination s’arrête le problème est que toutes ces toxines et les déchets qui étaient là en phase d’élimination au niveau cellulaire ne vont pas pouvoir être éliminés.
ET QUE VA-T-ON FAIRE DE TOUT CA ?
Le corps va tout de même essayer d’en éliminer un peu mais va stocker cela, où il peut, dans les tissus, les graisses, les zones autours des muscles voir dans les muscles sous forme de graisses
Le problème est que ce sont des graisses qui ne sont pas utilisables, qui ne servent à rien, juste à stocker les toxines.
Il gardera également de l’eau pour diluer ces toxines qui vont se retrouver un petit peu partout dans les tissus adipeux, partout où cela est possible.
Le problème est qu’au bout d’un moment, si chaque jour le corps ne peut pas faire cette élimination, il va accumuler jusqu’au jour où des problèmes de santé vont apparaître. Tout d’abord une diminution du tonus, puis la fatigue arrive, le moral baisse aussi… et le processus de perte d’énergie est amorcé.
Nous ne nous en rendons pas compte car nous sommes habitués à tout cela mais petit à petit nous nous alourdissons, nous baissons en énergie.
Puis, arrivent les problèmes physiques de santé, n’importe où, suivant nos organes les plus fragiles. Pour certain une douleur articulaire au genou, pour d’autres du mal à respirer, cela peut-être n’importe quoi, des mucus, des rhumes permanents, des mauxs de tête, autant de signes que quelque chose ne fonctionne pas bien.
C’est pour cela qu’il est intéressant, le matin, de pouvoir faire cette élimination. Un verre d’eau, ou trois ou quatre. Pas d’eau glacée, bien sûr, éventuellement tiède, mais le mieux est à température ambiante et de laisser faire.
Ce que tu pensais être de la faim lorsque tu t’es réveillé, « ah il faut que je mange ! » en fait n’est pas la faim mais l’élimination, le système qui se remet en route. Cette supposée faim va disparaître en une minute ou deux et tu ne la ressentiras plus vraiment.

Les symptômes d’élimination
Il se peut que tu ais des symptômes d’élimination. La faim ne se signale pas par des faiblesses, des mots de tête ou nausées. Si tu as tout cela -à l’extrême cela peut-être des vertiges aussi – ce sont des symptômes d’élimination parce que cela fait peut-être longtemps que le corps cherche à éliminer quelque chose et que les première fois où il aura enfin l’occasion de pouvoir faire un nettoyage en profondeur il va y aller à fond. Si cela est le cas, toute l’énergie va être mobilisée à ce niveaux et alors tu risques d’être fatigué, d’avoir un coup de barre et peut-être des petites douleurs qui apparaissent, peut-être une élimination émotionnelle de type mauvaise humeur etc.
Alors pour ta première expérience il vaut mieux choisir un jour de repos, où tu n’as rien à faire de la matinée et explorer.
A moment donné tu vas sentir la vraie faim. Cela peut prendre une, deux, trois ou quatre heures, voire tu peux ne pas avoir faim jusqu’à midi, une heure de l’après-midi…
Enfin, donc, à moment donné, tu vas sentir la vrai faim, sentir qu’il va être bon de manger. Il n’y a rien de désagréable dans la vrai faim. On sent juste que notre corps acceptera de la nourriture avec plaisir et nous avons de l’énergie. Si l’on sent de la fatigue, un coup de barre « hou ! Il faut que je prenne quelque chose ! » c’est qu’il y a une élimination importante qui est en train de se faire.
Tout cela il faut le gérer tranquillement et ne pas te lancer dans un jeune long. Au début tu déjà simplement reculer d’une demi-heure le moment de ta première prise alimentaire. Tu prends un verre d’eau et tu attends, puis rallonger d’une heure, deux heures et voir comment tu te sens.
Tu peux le faire, au début, une fois par semaine-le dimanche par exemple -si tu n’as pas d’activité obligatoire, et prendre du temps pour te reposer. Si tu as des nausées, des vertiges petits ou grands, un coup de « mou » et bien repose toi, attends que cela passe.
Petit à petit tu verras que si tu fais cela régulièrement tu pourras le faire de plus en plus souvent, de plus en plus facilement et de plus en plus longtemps puis tous les jours sans aucun problème.
Tu peux te lever, prendre un verre d’eau et partir à tes activités avec ta bouteille d’eau parce que si une élimination se fait tu risques d’avoir soif, vraiment une soif importante, c’est bon signe, n’hésite pas à boire.
Si l’élimination est trop forte, désagréable, tu peux la temporiser et la réduire en mangeant un fruit. Si tu manges du pain, des aliments un peu riches, cuits, des céréales, du lait… là tu arrêteras complètement l’élimination et tu vas charger ton organisme. Par contre si tu manges un fruit, cela ne fera que la réduire sans la stopper. En effet, le fruit est assez facile à digérer donc il donnera moins de travail à l’organisme et l’élimination pourra continuer un peu plus doucement, temporisée. Si un fruit ne suffit pas tu peux en prendre deux ou trois.
C’est vraiment une exploration profonde. Tu vas apprendre à connaître ton corps, avec ses réactions. Quelques fois cela peut ne pas être agréable, mais au bout du compte tu t’apercevras que tu découvres des sensations que tu ne connaissais pas et que petit à petit tu peux gérer de mieux en mieux les réactions de ton corps et surtout qu’il va apparaître une certaine légèreté dans ton corps et aussi dans ta tête.
Tout cela prendra du temps et aussi, peut-être et même certainement, nécessiter d’étudier et de réorganiser ta façon de vivre et de manger.
La semaine prochaine nous parlerons du fonctionnement de la digestion et nous nous demanderons s’il est bon de tout manger en même temps ou de séparer certains aliments. Il sera question donc de dissociation.
LE TEMPS DE L’EXPERIMENTATION
Tu peux donc explorer ce petit jeune matinal, même –et surtout – si tu ne l’as jamais fait ou que cela te fait peur.
Commence par une demi-heure, une heure. Prends un verre d’eau au lever, fais quelques exercices, ta toilette etc… et attend avant de manger quoi que ce soit, même un fruit.
Encore une fois je suis très intéressé de recueillir tes retours, tes commentaires, tes questionnements et ton expérience.
Que cela te fait-il de ne pas manger tout de suite le matin et combien de temps peux-tu vivre sereinement en attendant le petit déjeuner ? Une ½ heure, une heure, deux heures ?

Merci de m’avoir écouté jusqu’à la fin, nous nous retrouvons la semaine prochaine pour une prochaine exploration.

A bientôt !
Passe une belle journée.

Tu as envie d’être bien dans ta peau ?
Pour ça, il est bien entendu fondamental de se nourrir sainement … mais ce n’est pas tout. Il est important de prendre également en compte le psychisme, et aussi d’avoir une pratique corporelle quotidienne.
Si tu as vraiment envie de te remettre en Forme et de retrouver le chemin du Bien-Etre, je t’invite à découvrir ma formation en ligne « 9 mois pour Renaître ».
Essaie-la 1 mois, sans engagement, et expérimente une nouvelle manière de vivre ton corps. Retrouve ton Energie et Forme Optimum !!!
Mets de l'Energie dans ton quotidien

Clique ici pour accéder
à la présentation :

Présentation de la formation
« 9 mois pour Renaître »


A tout bientôt !

Partage avec les gens que tu aimes !!!

12 réflexions au sujet de « Le jeune matinal »

  1. Érika

    Bonjour Nat,
    Je pratique le jeûne du matin 2 à 3 jours/semaine et j’avoue que je me sens de mieux en mieux depuis que j’ai commencé ça. Tu explique très bien ce phénomène, c’est clair et précis… Un gros merci. Érika

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Super, Erika, et bravo pour avoir osé. A dire vrai, je ne connais personne qui ait expérimenté le jeune matinal et qui ne l’ait pas adopté, tellement on se sent mieux.
      Belle journée !!!

      Répondre
  2. Véronique

    Bonjour Nat,

    Depuis plusieurs semaines que je ne mange plus le matin,il est vrai qu’au début ça perturbe ,et parfois en fin de matinée j’avais des nausées .Mais maintenant je ne pense pas même plus à m’alimenter (le matin) et apparement plus de nausées !!
    Aussi,Je n’ai pas forcément envie de boire donc est-ce important de prendre un verre d’eau au lever?
    De plus, lorsque je bois ,je prends de l’eau tiède avec du citron plutôt en fin de matinée ..qu’en penses -tu?Est-ce moins efficace que simplement de l’eau ?
    En sachant que mes soucis de santé sont les problèmes articulaires: SPA
    Merci Nat pour tes petites vidéos utiles et très intéressantes

    Véronique

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Bonjour Véronique,
      les nausées sont un symptôme d’élimination intense, et donc c’est super si tu n’en a plus. C’est l’indication qu’une phase de nettoyage est terminée.
      Le verre d’eau au réveil n’est absolument pas indispensable, et si tu n’en ressens pas le besoin, c’est très bien comme ça. De l’eau tiède avec du citron c’est très bien.
      Continu comme ça, et tes problèmes articulaires pourraient bien s’améliorer. Et puis avec une petite journée entière de jeune de temps en temps … (et attention aux associations d’aliments).
      Bon nettoyage !!!

      Répondre
  3. Véronique

    Merci Nat pour tes réponses qui confirment mes ressentis.

    Concernant l’association des aliments depuis que j’ai vu ta vidéo j’y réfléchis plus et commence à faire plus attention.
    Et le jeune d’une journée est prévu samedi prochain en groupe car seule,c’est encore difficile pour moi!!
    Je ne brutalise pas les choses ….Doucement mais sûrement!!

    Bonne après midi Nat

    A bientôt

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Bonjour Véronique,
      jeûner en groupe est une super expérience, et cela rend effectivement l’aventure beaucoup plus facile.
      … qui va piano va sano …
      Amitiés

      Répondre
  4. Gatlingo

    Bonjour Nat, et tous ceux qui sont encore sceptiques sur cette methode.
    Avant de rentrer dans mon précédent travail, je pesais quelque chose comme 69kg
    En un an et demi après, en faisant ma visite medeicale de fin de fin de service, j’en ai pesé 87
    Au bout de 4 mois, j’en pesais 94, je mangeais comme un nonstre, je grignottais
    Je suis quelqu’un de tres sportif, donc je ne me suis pas inquiété plus que cela de ma prise de masse corporelle. Surtout que j’avais plus de force qu’avant.
    Mais on se rend compte au bout d’un moment que l’on perd en cardio, que les efforts sont plus difficiles, le stress est insuportable. J’ai même eu des problèmes aux chevilles.
    Néanmoins, depuis que je ne dejeune plus le matin (3 semaines) j’ai pas mal perdu. Je pèse aujourd’hui 90kg et je perds du poids.
    En effet, ça ne faisait très mal au ventre de ne pas manger, mais peu à peu, je m’y suis fait. Et c’etait en effet l’élimination des toxines.
    Mon estomac s’est réduit considérablement, je mange moins, et plus je suis « léger », plus je cours vite, plus je peux souffler.
    Les performances d’avant ne sont pas revenues, mais je mange moins durant mes repas, je ne grignotte plus. Je pense que je pourrais retrouver mon souffle d’avant, et garder la force que j’ai aujourd’hui

    Répondre
  5. de azévédo josé-carlos

    ioi … salam …
    tout ce que tu dis est très drôles ; lol ; je précise juste que l’on vit comme l’on dort … mêmes … la nuit prépare le jour … et pas l’inverses …
    le jeûne matinal prépare les restes des journées …
    après avoires bien mieux jeûnées … et très peu bougées … (physiquement) … nos corpulences vont commencer à s’agiter (agir) … et on va commencer à boire et manger ou manger et boire … de plus en plus et bouger de plus en plus … pour dormir à nouveaux … en fin de journées …
    justes pour les détails …
    il est préférables de se sucrer le plus tardivement possible … (en fin de journées) …

    Répondre
      1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

        Le sport plutôt en fin de journée, je ne sais pas…
        En tous cas le « réveil du matin », c’est mieux le matin (hihi)

        Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Salam, pour ma part je prends des fruits en milieu de journée (le sucre), et les oléagineux plutôt le soir, mais bon, l’essentiel c’est que tu sois bien avec ta manière de fonctionner.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *