Les associations alimentaires

Les associations alimentaires : un des fondements de l’hygiénisme.

Et si une bonne alimentation était, en fait, beaucoup plus simple que ce que l’on croit généralement?
Qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée?


Je te propose de commencer à explorer les processus en jeu lors de la digestion.

Et pour comprendre un peu mieux les tenants, les aboutissants et les processus en jeu, je te propose quelques livres des pionniers de l’hygiénisme.

Lectures conseillées :

2702900550 Les combinaisons alimentaires et votre santé. : Pour bien digérer, les menus dissociés à la portée de tous
Herbert-M Shelton
2851576321 Les associations alimentaires compatibles : Tome 1, L’alimentation raisonnée, pratiques et aboutissement
Désiré Mérien
2703302436 Les clefs de la nutrition
Désiré Mérien
2950033814 Compatibilités alimentaires
Désiré Mérien
2702900321 La Nourriture idéale et les combinaisons simplifiées : L’hygiénisme en pratique
Albert Mosséri

Transcription de la vidéo :

La digestion : associer ou dissocier ?

Nous continuons l’exploration du fonctionnement de la digestion et de l’alimentation avec un grand thème, un des grands principes de l’hygiénisme : la dissociation. Certains ont étudié le fonctionnement et se sont posé la question :

Tous les aliments sont-ils digérer de la même manière au même endroit, avec les mêmes enzymes, les mêmes acides ?

Le Docteur Shelton qui vivait au États-Unis et a été un des pionniers de l’hygiénisme a beaucoup étudié la question. Il s’est rendu compte que chaque type d’aliment ; les céréales, les produits animaux, les fruits, les légumes contenant beaucoup de fibres ou moins de fibres, les amidons etc…, se digéraient de manières différentes, certains ayant besoin de plus d’acidité que d’autre pour être dissociés …car la digestion c’est quoi ?

Toutes les molécules sont séparées les unes des autres pour ensuite être réutilisées et remontées, comme un jeu de légo. On prend une poire, on démonte ses molécules, on les stocke plus ou moins longtemps à différents endroits du corps pour ensuite les remonter en fonction de nos besoin.

Ce jeu de légo ne fonctionne bien que si nous mâchons bien. S’il reste des morceaux, ils ne pourront pas être attaqués par les sucs digestifs, Alors le corps va simplement transiter pour les faire ressortir presque intacts, à l’extérieur.
La première étape, fondamentale, est de mâcher. Il est dit ; « mâcher les solides jusqu’à ce qu’ils soient liquides et mâcher les liquides comme s’ils étaient solides » . Si l’on prend un jus de fruits il est intéressant de la mâcher et non de l’avaler directement.

Donc mâcher, faire une purée la plus fine possible dont les molécules vont pouvoir être dissociées par les sucs digestifs.
Certains aliments se digèrent dans l’estomac, avec certains sucs digestifs, plus ou moins d’acidité étant nécessaire pour dissocier les molécules selon l’aliment. D’autres comme les fruits ne feront que passer dans l’estomac pour d’être digérés dans l’intestin.

Le système digestif est comparable à une machine à laver. Si l’on mélange dans le tambour du coton très sale, des textiles délicats, du linge de couleur susceptible, quel programme va-t-on utiliser ? Si l’on choisit le programme « coton très sale », la température s’élèvera à 90°, les textiles délicats seront détériorés sans parler des couleurs…. Si l’on opte pour le programme textiles délicats, le très sale ne sera suffisamment pas lavé. Il en est de même pour le système digestif, si l’on mélange les types d’aliments différents n’ayant pas le même mode de dissociation, tout sera mal digéré.
Prenons les fruits, s’ils sont mélangés à des céréales, ils devront attendre dans l’estomac que les céréales soient digérées – pas très bien d’ailleurs car la présence des fruits perturbera le processus. Du fait de cette attente, les fruits fermenteront, il y aura donc des fermentations, production d’alcool, d’acide acétiques et donc de toxines que le corps devra travailler pour éliminer. Un travail pour le foie, les reins et au final l’apport en nutriments sera assez pauvre parce que tout aura été avarié en quelque sorte. Le corps essayera le plus possible de se débarrasser de ces toxines mais celles dont il ne viendra pas à bout seront stockées là où il pourra. On rentre dans un processus problématique.

Plus nous avons une alimentation simple, plus il est facile de digérer.

La notion de repas complet devant comporter céréales, oléagineux, protéines etc…, est pour moi de grandes difficultés pour la digestion, je dirais même que c’est complètement indigeste et le bénéfice est à peu près nul.

LE TEMPS DE L’EXPERIMENTATION :

Je te propose d’expérimenter, avec une version assez simplifiée de la dissociation alimentaire .
Nous pourrions aller beaucoup plus loin dans le détail mais c’est déjà bien pour commencer.

Classer les aliments en 3 colonnes :

1) LEGUMES : Les légumes, oléagineux (noix, noisettes, amandes, avocats aussi qui font partie de cette colonne), céréales et graines germées.

2) FRUITS : ce que nous appelons fruits (même si la courge en est un botaniquement elle est à placer dans la colonne légumes). Il s’agira de ce qui nous vient à l’esprit quand nous pensons aux fruits (pommes, poires, raisins, pêches, cerises…) Dans cette colonne nous rajouterons la tomate (sous toutes ses formes) qui n’est pas dans la colonne légumes.

3) ANIMAUX et PRODUITS ANIMAUX: Toutes les viandes, laitages, œufs…Si tu en consommes. Pour moi, nous ne sommes pas tellement faits pour en manger …mais nous en reparlerons.

En dessous de ces 3 colonnes il y aura une ligne avec les FEUILLES : les salades, les feuilles vertes…

Les 3 colonnes ne se mélangent pas entre elles. Les aliments de chaque colonne se mélangent entre eux mais auront une mauvaise actions avec ceux des colonnes voisines.

Seule la ligne FEUILLE peut se mélanger avec les 3 colonnes.

Si tu manges uniquement des fruits, ou bien du fromage et de la salade, tu verras que tu digéreras beaucoup mieux. Cette façon de manger peut te paraître peut-être un peu bizarre au début mais cela demandera beaucoup moins d’efforts à ton système et le bénéfice énergétique sera beaucoup plus important.

Soit donc tu manges des fruits, pommes, poires, raisins, etc…, ou alors du fromage et de la salade

Le matin par exemple, tu peux prendre ton petit déjeuner le plus tard possible et choisir des fruits, peut-être qu’un seul te suffira.
A midi, surtout en été c’est très facile, faire un repas de fruits. Il est préférable de manger chaque fruit séparément plutôt que d’en faire une salade parce que s’il y aura trop de mélanges, le corps aura du mal à s’y retrouver.
Chaque fruit ayant une spécificité, même s’ils se digèrent facilement, certains seront mieux assimilés que d’autres.
Si tu les manges séparément tu t’apercevras aisément de ceux que tu digères le mieux. Peut-être que pour toi ce sera facile pour le raisin mais plus difficile pour la pomme. En mangeant tout ensemble tu sentiras peut-être que quelque chose ne passe pas bien mais tu ne sauras pas quoi. … je reparlerai de tout ça dans une autre vidéo.

A noter, éviter de mélanger la banane qui contient de l’amidon avec des fruits acides. Bananes figues, bananes kaki, banane pomme douce se marient bien alors que banane et pommes acide ou prunes passent moins bien. L’amidon et l’acidité ne font vraiment pas bon ménage.

En résumé :
3 grandes colonnes à ne pas mélanger entre elles :

  • Les fruits (y compris la tomate)
  • Les légumes, oléagineux, céréales
  • Les produits animaux, les laitages les œufs

Une ligne avec les salades, tout ce qui est feuilles vertes, céleri…
Celle-ci peut se mélanger au choix avec une des 3 colonnes.

Je t’invite à expérimenter cela et je suis très intéressé par ton avis, tes expériences, tes questions, tes commentaires.

Rendez-vous la semaine prochaine pour continuer cette exploration ensemble.
A bientôt

Tu as envie d’être bien dans ta peau ?
Pour ça, il est bien entendu fondamental de se nourrir sainement … mais ce n’est pas tout. Il est important de prendre également en compte le psychisme, et aussi d’avoir une pratique corporelle quotidienne.
Si tu as vraiment envie de te remettre en Forme et de retrouver le chemin du Bien-Etre, je t’invite à découvrir ma formation en ligne « 9 mois pour Renaître ».
Essaie-la 1 mois, sans engagement, et expérimente une nouvelle manière de vivre ton corps. Retrouve ton Energie et Forme Optimum !!!
Mets de l'Energie dans ton quotidien

Clique ici pour accéder
à la présentation :

Présentation de la formation
« 9 mois pour Renaître »


A tout bientôt !

Partage avec les gens que tu aimes !!!

6 réflexions au sujet de « Les associations alimentaires »

  1. www.lsape.in

    Ces principes peuvent vous etre d une grande utilite si vous souffrez de troubles de la digestion ou que vous souhaitez tout simplement experimenter cette technique. Je vous conseille de ne pas essayer de changer radicalement votre facon de cuisiner et de manger selon ces bonnes associations mais plutot d’en essayer quelques unes, sans vous stresser et voir lesquelles vous conviennent ou vous font du bien. Comme pour tout, il vaut mieux essayer petit a petit tout en observant les differences pour votre corps et votre digestion , plutot que de tout modifier au risque d’etre trop chamboule et degoute apres quelques jours.

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      oui,il est prudent d’explorer pas à pas et de sentir comment le corps se sent avec cela.

      Le problème, toutefois, est que 20, 30 ou 50 ans de non-écoute du corps ont complètement volatilisé, dans la plupart des cas, la capacité du corps à réagir à ce qui est bon pour lui, ou pas. Il va donc falloir, au début, faire un grand coup de nettoyage pour que le corps puisse retrouver quelques repères.
      Faire quelques bonnes associations, et en négliger d’autres, peut faire que nous continuions à être dans cette non-écoute.

      Si nous avions l’habitude de mettre dans le réservoir d’essence de notre voiture un mélange d’essence, d’eau, de mayonnaise, de vinaigre, et de sucre, il se peut fort que la voiture continue à mal fonctionner, même si nous enlevons le vinaigre. Pour un fonctionnement correct, nous allons devoir supprimer tous les ingrédients qui ne sont pas uniquement de l’essence.

      Il en est de même pour notre corps. Pour commencer à sentir ce qui est vraiment bon pour lui, il va falloir supprimer pendant quelque temps tout ce qui l’abîme depuis tellement longtemps que nous ne nous en rendons même plus compte.

      Ce n’est qu’après un certain temps d’une alimentation physiologique, simple et naturelle, que nous allons commencer à percevoir les dommages que peuvent provoquer certains des aliments et certaines associations. Cette période peut varier de quelque semaine à quelques mois, suivant les personnes, et c’est à partir de ce moment-là que l’on peut commencer à écouter vraiment notre corps, et le nourrir de la juste manière.

      La question n’est donc pas simplement de résoudre les problèmes de digestion, mais bel et bien de retrouver un contact réel et profond avec notre corps et ses processus internes… et avec la vie, tout simplement.

      Répondre
  2. Hayot

    Bonsoir,
    Mercis pour vos/tes précieux conseils alimentaires, de soins corporels pour toutes ces astuces et principes qui nous permettent de nous sentir mieux, de « Vivre »mieux. J’m bocou les petits conseils éveils du corps et de l’esprit cf autres vidéos. Mercis encore. VH

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Avec plaisir, Hayot, et heureux que tu puisses te sentir mieux grâce à mes petits conseils.
      Passe une belle journée !!!

      Répondre
  3. josiane

    Bonjour Nat,

    Que peux-tu conseiller de plus pour le candida albicans? Je sais que le sucre est contre indiqué mais quid du sucre des fruits ? Les avis sont très partagés et j’aimerais connaitre le tien
    Que penses-tu des intolérances alimentaires ?
    Merci d’avance de tes réponses
    Belle journée
    Josiane

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Bonjour Josiane,
      pour répondre rapidement, je dirai que les fruits frais, pour moi, ne sont pas un problème. Je parle bien de fruits frais et non de fruits séchés (figues sèches, raisins secs, etc.…). Il convient d’éviter également les dates, très riche en sucres.
      Les premiers aliments à éliminer, pour moi, sont les céréales cuites, sous toutes leurs formes, et les produits animaux.

      Pour une réponse plus approfondie… je vais pouvoir faire une vidéo car le thème est moins simple qu’il n’y paraît au premier abord, et qu’il ne suffit pas d’éviter certains types d’aliments pour se débarrasser du candida.

      Donc, dès que j’ai un petit moment, je fais une vidéo là-dessus.
      Passe une belle journée

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *